Synthèse personnelle d'Ava Cavaglione

J’ai voulu traiter ce sujet parce que les graffitis sont omni-presents dans notre société, mais souvent incompris et mals vus. Par cette étude du sujet, j’ai voulu apprendre aux autres à avoir un autre regard sur ce qu’ils voient tous les jours, et de distinguer l’acte de vendalisme, du message que le graffeur a tenté 

303974-2397204252598-1325753669-2742263-1617462405-n.jpgde faire passer. Il s’agit d’un moyen d’expression qui n’a pas peur du regard des autres car au contraire il le cherche. Le graff est là pour être vu mais aussi pour réagir dessus. Le graffiti a été longuement au cœur des débats au sujet de la liberté d’expression, j’ai pensé utile d’y accorder une grande attention.

 
Pour écrire et préparer  ce mémoire, il a fallu beaucoup de documentation et beaucoup d’organisation.
En effet pour traiter un sujet comme celui-ci, n’existant pas beaucoup d’écrits puisque le sujet traite de représentation picturales,  il m’a fallu faire des recherches avancées. J’ai du lire en partie des articles de journeaux, mais surtout m’intéresser aux interviews. J’ai remarqué en travaillant sur ce projet qu’il y avait beaucoup de documents qui nous ont servis sur internet et donc j’ai passé beaucoup de temps sur mon ordinateur. 
 
Les difficultés que j’ai rencontrées tout au long du traitement de ce sujet ont été celles du site internet car nous avons passé beaucoup de temps à le créer, à le mettre en forme.  Il a fallut s’adapter à ce nouveau support, mais je pense que c’est une expériene enrichissante .  On a rencontré des difficulté dans la traite du sujet car il nous a fallu faire beaucoup de recherches avant de pouvoir constituer un véritable texte. 
 
 
J’ai tout d’abord beaucoup appris. Bien que je pensais déjà savoir de nombreuses choses, ce mémoire m’a permis de remettre en question ce que je savais et à présent je vois d’un œil plus critique les graffitis qui m’entourent. J’espère pouvoir également transmettre cela à mes camarades de classe. La confiance , l’organisation et la responsabilité ont en quelque sorte été les mots d’ordre pour réussir ce mémoire et c’est une expérience très enrichissante que d’avoir un groupe de travail avec qui on a des affinités mais avec qui ont peu aussi très bien travailler sérieusement.  Je pense que le fait de travailler sur des mémoires va m’aider à mieux aborder l’année de première où nous aurons des TPE à réaliser.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×